Ateliers

tenshann-danse-workshop-website-header

Je propose des ateliers chorégraphiques ouverts à tous, avec des séquences de mouvements développés autour de mes deux axes de recherches absorbés en 2020 : la dés-improvisation et le toucher (approche à distance, en raison du Covid).

LE TOUCHER

Le Toucher, premier axe de recherche dans le mouvement, première intention dans l’écriture d’un solo chorégraphique, et réflexion partagée à travers des ateliers de créations collectives (part.2). Le Toucher dans son acception large, la matière, la fulgurance et les réminescences d’une émotion qui passe par la peau et se développe en premier pendant notre état embryonnaire. Une écriture touchée donc, qui se traduit autant par l’idée qu’on s’en fait d’un travail chaud et organique (partnering, floorwork) que par une réflexion plus abstraite autour de la musique performative, des repères invisibles et des représentations analogiques (part.1).

PART.1

Extrait de l’atelier plein air réalisé en juin 2020.

PART.2

Extrait de l’atelier plein air réalisé en juin 2020.

LA DÉS-IMPROVISATION

Un néologisme pour décrire une proposition de développement chorégraphique qui va d’un effort d’improvisation (part.1) vers des exercices de représentations analogiques. L’idée c’est d’utiliser les techniques de release et de conceptualisation de la danse contemporaine pour délimiter des univers individuels, proposer des contraintes à ces imaginaire en les croisant avec d’autres et en construisant des correspondances de mouvement. Ça part de l’ambition de faire émerger des singularités créatives pour les intégrer dans des séquences de création collective (part.2).

PART.1

Extrait de la rencontre avec la Compagnie Voix en oct.2020 sur le thème commun des « rivages dansés »

PART.2

Extrait de la rencontre avec la Compagnie Voix en oct.2020 sur le thème commun des « rivages dansés »